Monsieur Armand dit Garrincha

DU JEU 11 AU SAM 13 AVRIL À 21h

 

Au départ de la pièce de Valletti il y a un entrefilet du journal L’Équipe qui évoque le grand joueur de football brésilien Manoel dos Santos, surnommé Garrincha, et où celui-ci manifeste sa dernière volonté d’aller rejouer avec un ami comme quand ils étaient petits. L’auteur l’affiche lui-même, ce point de départ est son but : « Comment exprimer et rendre palpable cette furieuse envie de jouer comme un enfant qui ne nous lâche jamais, même à l’article de la mort ? »
Pour rendre hommage à cette immense figure du football qu’est Garrincha, Valletti prend le détour de la fiction et crée Monsieur Armand, narrateur à la mémoire chamboulée, qui aime passer du coq à l’âne, enchaînant les bribes d’histoires et mêlant les exploits footballistiques de son héros aux aléas de sa propre existence. C’est sur le terrain des mots que se déroule le match de cette lecture. Un marquage serré. Peu de temps morts, beaucoup d’actions, souvent comiques. Une tactique de l’hors-jeu contre le tic-tac de la montre. Des nostalgies en pointe dans des angles impossibles, des tentatives de débordements sur des questions centrales sans réponse.

Le destin d’un footballeur d’exception. Garrincha a de naissance les jambes courbées et inégales, il transforme d’instinct ce handicap en atout et ses dribbles chaloupés deviennent insaisissables. Car il aime jouer en riant on le surnomme «alegria do povo » (joie du peuple). Issu d’une famille pauvre d’origine amérindienne, il travaille dans l’usine de textile de Pau Grande : l’America Fabril. C’est dans le club de cette usine qu’il se fait remarquer. Sa réputation grandit vite, il intègre le Botafogo et devient avec la Seleçao deux fois champion du monde, en 1958 et 1962. Cet homme simple à l’âme d’oiseau (son surnom de Garrincha désigne un petit oiseau du Brésil qui préfère mourir que de se laisser attraper) montre des failles. En pleine gloire, il se met à boire, quitte femme et enfants pour épouser en seconde noce la très populaire chanteuse de samba Elza Soares. Sa santé décline, il joue dans des clubs de second rang — mais garde jusqu’au bout cette envie irrépressible de jouer.

Précisons que ce spectacle, à travers les gestes du football, parle aussi du théâtre et de l’art de l’acteur. Par son sens du comique et sa façon de s’adresser au public, il touche au-delà des seuls passionnés de football.

De S. Valletti - Mise en scène et interprétation de F. Faure


1h15 ● Tarif Plein 12 €, Réduit 9 €, -12 ans 7 € ● Tout public ● Monologue comique

Achetez vos places sur :

billet reduc.jpg
ticketac.jpg

Ou

  • Facebook - Black Circle

Réservez vos places au :

02 40 12 12 28

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
Le TNT - Terrain Neutre Théâtre
11 allée de la maison rouge - 44000 Nantes
02 40 12 12 28
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now